Voilà Tout!
bienvenue sur notre forum !
le forum est de nouveau plublic !
Toto 7 Votre administrateur !
Votre forum a un tout nouveau nom !
Voilà Tout !
Bonne Année a tous
Voilà Tout!


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interwiew de JF Copé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zubule
Mes doigt surchauffe !
avatar

Messages : 634
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Terre Adélie

Feuille de personnage
test:
0/0  (0/0)
loto:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Interwiew de JF Copé   Jeu 26 Mai - 10:33

INTERVIEW - A onze mois de la présidentielle, le secrétaire général de l'UMP rassemble ses troupes et présente ses chantiers avec pour objectif la reconquête. Extraits de l'interview à paraître dans Le Figaro Magazine cette semaine.

Le Figaro Magazine - Quelles leçons politiques tirer du séisme provoqué par l'affaire DSK ?

(…) c'est au Parti Socialiste de les tirer. Mais je n'oublie pas que la gauche, quant à elle, a, dans une affaire bien différente, mené une campagne ignoble contre Eric Woerth il y a un an au mépris de toute présomption d'innocence. Cela mérite quand même d'être observé.

Soutenez-vous la candidature de Christine Lagarde au FMI ?

Christine Lagarde a toutes les compétences et toutes les qualités requises pour le poste. Aux côtés de Nicolas Sarkozy, elle a accompli un travail remarquable face à la crise. Elle connaît parfaitement les grands enjeux monétaires et internationaux et sait négocier au plus haut niveau. Son talent est unanimement salué bien au-delà de nos frontières. J'ajoute qu'il importe que le prochain directeur du FMI soit européen parce que c'est aujourd'hui notre continent qui est fragilisé par la crise. Or, l'équilibre économique mondial a besoin d'une Europe forte.

Si d'aventure Christine Lagarde devait quitter le gouvernement, pourriez vous accepter de la remplacer à Bercy ?

La question ne se pose pas.

L'affaire DSK a permis d'occulter un certain nombre de remous au sein de la majorité, notamment le départ de Jean-Louis Borloo…

(…)A vrai dire, je ne vois pas ce qui a pu fondamentalement motiver le départ de Jean-Louis Borloo. Je veille scrupuleusement depuis que j'ai pris mes fonctions, à ce que chaque sensibilité puisse se faire entendre. Il y a à l'UMP une dimension sociale, humaniste, européenne et écologiste très forte.

Vous ne désespérez pas de parvenir à le dissuader de se présenter en 2012 ?

(…) Se présenter à l'élection présidentielle, c'est un choix personnel. On le fait parce qu'on porte en soi une flamme, un projet pour la France. On ne le fait pas pour occuper une case.

Quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois à la tête de l'UMP ?

Lors de mon arrivée à la tête de l'UMP, j'ai pris un certain nombre d'engagements. J'ai à cœur de les tenir. En six mois, nous avons ainsi profondément changé les méthodes de travail. (…) Nous allons poursuivre et même accentuer nos efforts en matière de propositions nouvelles sur les sujets qui passionnent les Français. Et nous allons préparer un grand rendez-vous à Marseille, le premier week-end de septembre qui sera le coup d'envoi de la mobilisation générale pour la campagne présidentielle.

Vous considérez que les adhésions ne sont pas à la hauteur de vos espérances ?

Mon objectif, c'est la levée en masse ! (…)

L'UMP doit-elle assumer le débat ouvert par Laurent Wauquiez sur la question de l'assistanat ?

C'est mon rôle de secrétaire général de veiller à ce que Laurent Wauquiez puisse très librement exprimer son point de vue sur le RSA. J'ai suffisamment souffert des critiques de ceux de mes amis qui voulaient m'interdire de débattre, notamment sur les 35 heures ou sur la laïcité. Ma responsabilité, c'est de rassembler et que nous débattions ensemble de tous les sujets qui intéressent les Français. Et la limite entre la légitime solidarité dans un grand pays comme le nôtre et l'assistanat en fait partie. (…)

A moins d'un an de la présidentielle, comment envisagez-vous votre rôle et à quelle place ?

Nicolas Sarkozy est non seulement le candidat légitime de notre famille politique, mais c'est aussi le meilleur. Je suis totalement à ses côtés. Mon rôle à la tête de l'UMP c'est de rassembler notre famille politique, de la mettre en ordre de bataille, avec un projet ambitieux au service de la France et de nos enfants. J'en appelle à la mobilisation générale.

Source : Le Figaro.fr

_________________
ZubZub
Revenir en haut Aller en bas
 
Interwiew de JF Copé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2008-09 : interwiew de Elenassë Arnatuilë, le tueur d'ogre
» Interview Ritchie Blackmore
» Unreal Engine 4 ne sortira pas sur Wii U.
» Tournoi KROSMASTER Arena : interview #1 (Cannes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voilà Tout! :: informations sur tout :: tout sur l'actualité-
Sauter vers:  
White Flower 50Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com